L’Afrique du Sud

L’histoire 

L’Afrique du Sud est l’un des berceaux de l’humanité, car depuis la préhistoire, la région était peuplée par des hominidés. Des chercheurs sud-africains ont découvert des squelettes australopithèques, datant de 3,3 millions d’années, dans les grottes de Sterkfontein, à une heure de route de Pretoria ou de Johannesburg.

Arborez le drapeau officiel de l’Afrique du Sud ! Le noir symbolise le peuple présent sur les terres avant la colonisation, le jaune or représente les ressources naturelles de la terre comme les diamants, le bleu et le rouge sont les colonisateurs Néerlandais et Anglais.

Colonisation 

Les Boers (de l’afrikaans « boer », [buːɾ]1, signifiant « paysan », pluriel « Boere ») sont les pionniers blancs d’Afrique du Sud, originaires, pour la plupart, des régions néerlandophones d’Europe, des provinces indépendantes du Nord, alors appelées Provinces-Unies (actuels Pays-Bas), mais venant aussi d’Allemagne et de France.

Au xixe siècle eut également lieu, à moindre échelle, une émigration des Pays-Bas vers la colonie de Guyane néerlandaise (actuel Suriname). Les descendants de ces colons sont encore aujourd’hui appelés Boeroe’s (se prononce [bu:ru:]).

Au xxe siècle, le terme de Boers, désignant souvent les habitants des zones rurales de langue afrikaans, a été supplanté par celui d’Afrikaners, englobant tous les Sud-Africains blancs, urbains ou ruraux, de langue maternelle néerlandaise ou afrikaans.

Colonisation britannique et républiques boers.  1820 : les colons britanniques fondent Port Elizabeth. 1835 : l’abolition de l’esclavage et divers incidents avec les autorités coloniales amènent à l’exode les Boers au-delà de la Colonie du Cap, dans l’intérieur des terres d’Afrique du Sud. C’est le début du Grand Trek.À la fin du deuxième conflit, avec d’importantes concessions, les deux républiques boers, l’État libre d’Orange et la république sud-africaine du Transvaal, perdirent leur indépendance et furent intégrées à l’Empire britannique jusqu’à la création en 1910 de l’Union d’Afrique du Sud.

premier président  

Nelson Mandela est né le 18 juillet 1918 en Union d’Afrique du Sud. Il est connu pour être un homme politique aux commandes de la lutte contre l’apartheid, ce qui le mena à la présidence de l’Afrique du Sud de 1994 à 1999. Sa vie s’est articulée autour du combat contre la ségrégation raciale

habitat

L’Afrique du Sud, est un pays situé à l’extrémité australe du continent africain. Sa capitale administrative est Pretoria.

L’habitat traditionnel d’Afrique du Sud…

Parmi les maisons traditionnelles, les rondavels, sont rondes avec des toits en chaume ou en roseau tressé.

Les murs sont fabriqués avec de l’argile mélangée à de la bouse. Il y a parfois une structure en bois, couverte de paille ou de branchages et recouverte de boue séchée ou de peaux de bêtes. 

Chez les zoulous, les habitations ressemblent plus à des « ruches », elles ont une structure en bois érigée par les hommes et sont couvertes de paille par les femmes.

Chez les Xhosa, les huttes sont rondes, avec des murs en pisé ou en brique crue et un toit de chaume, aujourd’hui souvent remplacé par de la tôle. Elles sont de plus en plus souvent de forme rectangulaire. Elles sont très souvent peintes en bleu turquoise.

Les maisons ndebele sont toujours rectangulaires et possèdent un toit pyramidal.

Les femmes peignent des motifs très colorés, à main levée, sur les façades des maisons, les rendant très spectaculaires.

Le style « Cape Dutch »

Nous avons découvert ce style de construction dans le Western Cape et surtout, sur les terres viticoles de la région de Stellenbosch et de Franschhoek.

Ce style caractéristique du paysage sud-africain, provient de l’architecture hollandaise du 17e siècle.

Le pignon constitue l’élément maître de l’architecture Cape Dutch. Il s’orne d’arêtes de plâtre moulé aux lignes courbes telles que des volutes et spirales. Les façades sont blanchies à la chaux et le toit de chaume que supporte une solide charpente est le meilleur protecteur contre la chaleur.

Les « Cape Malays »

Nous avons découvert un autre style de maisons typiques à Cape Town, dans le quartier de Bo-Kaap.

Il s’agit du quartier malais, construit par les esclaves et prisonniers déportés du Sri Lanka, d’Indonésie et d’Inde par la Compagnie des Indes au 17ème siècle.

Les rues du quartier sont pavées, les façades des maisons sont étroites et sont peintes avec des couleurs vives.

culturel 

Les ethnies : la culture en Afrique du Sud est riche et dense en raison des nombreux groupes ethniques qui composent le pays. Les VENDA, peuples bantous du nord-ouest de l’Afrique du Sud, sont reconnus par leur habitat décoré par des récipients à grains. Les ZOULOUS habitent des huttes de pierres et d’arbres

Habitat Bantou

Habitat Zoulous

Les Zoulous (vient de l’expression ama zoulou le peuple du ciel) sont un groupe ethnique bantu d’Afrique australe et le groupe ethnique le plus important en Afrique du Sud, avec environ 10-11 millions de personnes vivant principalement dans la province de KwaZulu-Natal.

La hutte traditionnelle zoulou, en forme de ruche, est connue sous le nom de : iQukwane. Les hommes ramassent des bâtons et les placent en cercle sur le sol. Les femmes attachent la structure et le toit de chaume en utilisant des roseaux fendues et de l’herbe tressée. Un tronc d’arbre central agit comme un support et la porte est basse pour que tout ennemi doive se pencher avant d’entrer.

Un tas de terre et de fumier est mélangé à une consistance épaisse pour former le plancher qui se transforme en “pierre dure” et qui peut être poli à une finition semblable à un miroir en utilisant une pierre de polissage. Le même matériau est utilisé pour former un foyer élevé près du poteau central.

La hutte du peuple zoulou est très stable, chaude en hiver et fraîche en été. La fumée du feu s’échappe par la porte ou par le chaume, ce qui a pour effet de fumiger constamment la hutte.

hutte zoulou

Sources et crédits photos : africa.quora.com.

monument 

Le Voortrekker Monument (monument aux voortrekkers), situé à  Pretoria, rend hommage aux pionniers boers qui partirent en 18351838 de la colonie du Cap pour s’installer à l’intérieur des terres d’Afrique du Sud. Cette grande migration fut appelée « Grand Trek« . Elle est à l’origine de la création des républiques boers du Transvaal et de l’État libre d’Orange.

Publié par

gretaarchitecture

Nous somme fort

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s