Visite d’Alençon

Dans l’optique de notre formation au GRETA, nous sommes sortis en ville pour visiter Alençon à partir de 9h, point de rendez-vous, l’office de tourisme d’Alençon.

La maison d’Ozé :

Demeure de style médiéval datant du 15eme siècle classée aux monuments historiques, elle est réhabilité et est désormais le siège de l’office de tourisme d’Alençon.

Cette demeure du 15e siècle, actuel office de tourisme sur la place de la Magdeleine, aurait, selon la légende, abrité le futur Henri IV en 1576. La maison d’Ozé porte le nom du premier préfet de l’Orne (1800-1815). En réalité, cette demeure appartenait à la famille Le Coustelier. Dans son enceinte, un verger conservatoire a été aménagé.

La tours d’escaliers étant à l’extérieur du bâtiment principal car les architecte de l’époque n’arrivait pas 

à construire les escaliers à l’intérieur. 

Les fenêtres en croix de l’époque sont toujours conservées mais les vitres sont remplacées.

Le jardin d’Ozé qui servait à cueillir des plantes médicinales et aromatique qui etaient etroitement liées

Le verger pour la culture de fruits et notamment de pommes ( couteau,cidres,au four ) on y retrouve les pommes de gardes ( golden) et des pommes pour en faire de l’alcool (cidre) 

Les remparts datant du Moyen Âge vers l’an 1000 .

servant à prévenir et contrer les offensives anglaises.

Le parc de la providence : 

L’histoire du Centre d’Education Spécialisée remonte au milieu du XIXème siècle avec l’accueil de jeunes filles sourdes par la communauté « La Providence » dans le centre-ville d’Alençon. A partir de cette date et jusqu’à la loi du 30 juin 1975, l’éducation des sourds est confiée exclusivement aux sœurs.

La Providence d’Alençon était une Congrégation religieuse d’enseignement populaire et d’assistance sociale. De 1854 à 1861, elles tiennent à la Maison d’Ozé une école pour la fabrication de dentelle d’Alençon.

La Congrégation s’installa à la Rimblière à Damigny en 1894

←  Maison de la  

providence

La chapelle Saint Joseph Des Champs est situé dans le parc de la providence

L’église est bâtie selon un plan centré. Elle est de forme hexagonale à pans coupés.

La chapelle présente un seul niveau d’élévation. L’entrée se situe sur un des côtés, par une porte surmontée de pinacles.

La chapelle est surmontée d’un clocher de forme hexagonale.

Chapelle datant du 19eme siècle (1852)

Lorsqu’en 1803, Marie-Thérèse Raguenel arrive à Sées sur les conseils du Père Villeroy, elle est très vite rejointe par trois jeunes filles, puis huit. La congrégation des sœurs de la Sainte-Famille est créée en 1804 et s’installe d’abord place du parquet (actuelle place du Général-de-Gaulle). La règle de vie de la communauté met en avant l’esprit d’humilité, de réparation et de dévotion. Certaines des religieuses fabriquaient d’ailleurs du pain d’autels (les hosties). En 1834, Mr Saussol fait don d’un terrain à la communauté, permettant aux sœurs d’y construire un monastère et une chapelle.

Marie-Thérèse Raguenel, qui meurt en 1836, y est enterrée dans le jardin aux côtés du Père Villeroy. Quinze ans plus tard, une sœur, qui gardait une vache, est abordée par un vieillard. Il cherchait, dit-il, un endroit où se reposer. Une requête que le Père Desaunay interpréta comme une invitation à bâtir une chapelle. C’est ainsi que la petite chapelle Saint-Joseph-des-Champs fut érigée en 1852. Celle-ci dévoile sa discrète beauté au bout d’un chemin (visible depuis les portes de la ville), et est ouverte au public lors des journées du patrimoine.

Une messe y a longtemps été célébrée les 19 mars, fête de Saint Joseph.

https://www.patrimoine-religieux.fr/eglises_edifices/61-Orne/61001-Alencon/188444-ChapelleSaint-Joseph

Les lavoirs au bord de l’eau ,qui servaient à laver le linge le lundi, jour de lessive.

L’armurerie :

Ancienne armurerie néo classique du milieu/fin du 19eme siècle jusqu’aux années 1960-70

On y aperçoit une statue de Diane déesse de la chasse et au dessus on y voit une armoirie avec plusieurs fusils de chasse

C’est désormais le magasin de jouets Pinocchio qui y réside. 

Les premiers grands magasins :

Grand magasin de 1929 à mosaïque comme on peut retrouver sous le porche de la Magdeleine 

l’architecte serait Albert Mezen , le père de Marcel Mezen architecte lui aussi.

Albert Mezen aurait élaboré plusieurs bâtiments comme l’hôtel des postes et l’hôtel Loutreuil.

Probablement un des premiers grands magasins d’Alençon datant de la fin du 19ème siècle,à l’époque on venait “commander” ses articles, prendre des mesures etc.. 

Ce genre de grands magasins étaient les premiers à proposer la vente comme on la connait, quand on se sert directement dans les rayons.  

Actuellement ce bâtiment est occupé par l’enseigne H&M , plus pour longtemps…

La Halle au Blé :

 La Halle aux Blés ouverte en 1812

Première pierre posée en 1806.

En 1801 le conseil municipal d’Alençon décide d’acheter le couvent des Filles De Notre Dame et d’y construire une halle au blé, les blés étant exposés à l’époque rue du jeudi à l’air libre.

Ouverte au commerce aux grains à la base mais d’autres activités y ont lieu, notamment du cirque qui sera à l’origine de son incendie qui détruit la couverture en 1836. 

Elle est remise en service en 1846.

De 1854 à 1860 elle est occupée par la garnison d’Alençon et devient cette même année le premier monument Alençonnais éclairé au gaz.

Elle reçoit sa couverture en verre et en fer en 1865.

Durant la première guerre mondiale elle sert d’hôpital de guerre français.

Elle devient par la suite le lieu de nombreuses activités ( marchés, expositions, événements) et accueille jusqu’en 1970 la foire exposition.

La Halle au Blé est désormais classée aux Monuments Historique depuis octobre 1975 et abrite désormais  des expositions, des salons, des réunions, des animations…

En 1992 débute une rénovation et une réhabilitation ambitieuse, verrière, girouette, enduits intérieurs et un style Empire au 1er étage. 

Le rez-de-chaussée et la façade extérieurs ont fait l’objet de travaux soignés.

En 2000 l’aménagement des abords de la halle au blé et la mise en lumière de l’édifice complètent sa rénovation.

Publié par

gretaarchitecture

Nous somme fort

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s