La légende de l’ACC

Prologue

En 2021, le roi Faize 1er envoi son équipe de chercheurs et fidèles amis, dans le temps pour recherchez des idées pour son futur palais. Il utilisa les pouvoirs de la grande Ornela pour y parvenir, les soldats Thomas, Clément, Célina et David assureraient la protection de l’équipe, tandis que Camille et Océane seraient des alliées de soutien pour l’équipe. Nathalie et Gaelle deux exploratrices les accompagnaient.

Chapitre I

( -2800 AV JC)

L’équipe de recherche est arrivée sur le site de Stonehenge et a découvert une enceinte circulaire qui pourrait être la base du projet du palais, ayant découvert qu’il n’y avait ni fenêtre ni mur, ils gardérent l’idée de base mais décidèrent de continuer leur quête. 

Chapitre II

(an -52 )

Ils arrivèrent en l’an 52 pendant la Guerre des Gaules,  les chercheurs tombent sur un village peuplé d’irréductibles gaulois qui ne résistent plus du tout à l’envahisseur. Ils vivent tous dans une seule pièce, famille, animaux, esclaves, le roi Faize trouvait ça parfait mais voulait explorer un peu plus, n’étant pas fan de sapin sauf pour Noël. Le roi Faize Ier vit l’un des chefs de guerre romains et se dit “ wallah sa jupe elle est mashallah, venez on le suit.”

La parole de Faize étant sacrée , les chercheurs n’eurent le choix d’obéir.

Chapitre III

( an 100)

Après plusieurs jours de voyage, l’équipe de recherche est arrivée à Rome, accueillie par l’empereur Trajan qui les accompagna vers son cirque ou de nombreux jeux avaient lieu, il l’a baptisé le Colysée.

Impressionné par le grand David, l’empereur lui proposa de conduire un des chars du cirque. David armé de sa baguette fétiche, vainquit l’ensemble des gladiateurs de l’empereur.

Courroucé par cette victoire inattendue, l’empereur bannit l’équipe, mais la forme circulaire confirme notre idée de base, l’aventure continue.

Chapitre IV  

( an 122 ) 

Camille est envoyée en Grande Bretagne pour faire la bagarre , parce qu’elle aime ça et distraire les soldats pendant que l’équipe recueille les informations sur le mur, ils comptent s’inspirer des fortifications du mur pour la construction du palais . Il s’avère que la pierre serait le meilleur matériau pour l’enceinte du palais.

Chapitre V

( an 800 )

L’équipe arriva dans un camp viking, un village entier avec les commerces, armureries et même un magasin de vêtement “Olson and son” , Nathalie, époustouflée  par les techniques de tissage décida de s’inspirer pour fabriquer les tapisseries du château représentant Ornela, ainsi que les habits du roi et de ses compagnons. 

Toutefois le roi voulut découvrir d’autres monuments et habitats pour son palais, il faisait bien trop froid et le roi étant venu en claquette, ça n’allait pas matcher.

Chapitre VI

(an 1050)

Faize Ier guida son équipe vers Novgorod parce qu’il aimait bien le nom de la cité. Célina découvrit la Cathédrale Sainte Sophie de Novgorod, merveille d’architecture, et voulut visiter et méditer sur le voyage qu’il reste à parcourir. Des dangers , des obstacles , de la bagarre et du foot étaient à venir. Faize impressionné par les vitraux, c’est avec cette idée que le groupe quitta la cité. 

Chapitre VII

(1400)

Le saint royaume Faizien arriva en Chine, du côté d’un petit monument peu connu, la muraille de Chine, un petit royaume Asiatique. La grande Ornela compris que c’était un monument qui prendrait une grande ampleur dans les âges à venir. Grande cuisinière à ses heures perdues, elle voulait  nourrir tous les soldats, le pays, le monde , l’univers, la galaxie. Elle possédait dans sa sacoche plusieurs tonnes de pili pili. Faize, fan des aspects rugueux et solides de la muraille, décida que son palais devait lui aussi être rugueux et solide. 

Chapitre VIII

(1647)

 Toujours en Chine notre équipe prend le cap direction Shanghai. Thomas ,étant le porte parole de Faize, décida et conseilla au Roi d’aller voir la Cité Interdite. 

Thomas fut ébahi devant l’armée impériale et voulut s’engager immédiatement dans l’armée, encore un signe de trahison. Mais revenu à la raison, il resta dans les rangs du saint empire Faizien. 

Faize quant à lui, fut émerveillé devant cet édifice, des jardins, des eaux, de grands bâtiments, c’est ce qu’il voulait , l’espace était le mot d’ordre. 

Chapitre IX

( 1860)

C’est dans les maisons de planteurs que nos heros arrivèrent ensuite, Gaelle notre deuxieme exploratrice avait toujours voulu voir ces maisons et lutter contre l’esclavage. Faize quant à lui n’imaginait pas une telle horreur dans son saint royaume, en revanche il validait les maisons , même si il n’avait pas la main verte, planter des choux, ce n’est pas sa tasse de thé. Il avait pour idée de faire un étage ou plusieurs dans son palais et par rapport a l’esclavage, il avait une autre idée: les stagiaires. 

Chapitre X 

(1949)

C’est bientôt la fin du périple, et c’est au parlement de l’ONU que notre équipe arriva, et Océane allait nous montrer son vrai visage… Elle était en fait une espionne au service du KGB et se faisait appeler Oceanovska. Elle n’était pas si gentille que ça, enfin si des fois mais attention quand même personne ne sait ce qu’elle cache dans son sac. Elle recueillait des infos sur l’architecture de l’occident au profit du grand empire Soviétique , les alliés du Faizeland.

Faize voyait au sein de l’ONU , un édifice luxueux, sobre mais classe, c’est comme ça qu’il voyait ses propres appartements dans son palais.

Chapitre XI

(1950)

Ultime étape de cette aventure, le Maracana pour voir la finale de la coupe du monde 1950 au Brésil, le Brésil recevait l’Uruguay dans un stade rempli, 199 000 personnes étaient là, et nos héros en faisaient partie. Nos héros voulaient que Clément entre sur la pelouse, mais les ligaments croisés tu connais frérot. 

Défaite du Brésil 2-1 et nos héros quittèrent le stade, en partant Faize réalise que son palais devait être circulaire, en pierre, avec des vitraux, avec un étage, et qu’il puisse accueillir du monde, pour le nom il voulait quelque chose qu’il aime… le blé, la Halle au Blé, c’était parfait.

Epilogue

C’était la fin du périple, Faize voulait rentrer, il n’avait plus de batterie pour faire des tiktoks il savait quel palais édifier, et comptait sur son armée de stagiaires pour le construire. Il vécut heureux et eux beaucoup d’enfants 🙂

Publié par

gretaarchitecture

Nous somme fort

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s